Les 10 Héros les Plus Emblématiques

Que serait Hollywood sans ses héros ? Et nous enfants, comment aurions nous pu nourrir notre imaginaire sans ces figures emblématiques ? Ces personnages hauts en couleur sans peur qui ont parfois été des figures paternelles, des modèles à suivre. Ces hommes nous ont fait rêver, nous ont donné envie de leur ressembler, de nous surpasser ou nous ont ramené à la dure réalité et ses affres. Dans cet article je vous propose de parler de 10 des héros les plus charismatiques du cinéma.

Ils sont entiers, drôles, forts et magnétiques. Pour ainsi dire, ils se comptent par centaines voire par milliers. Les héros sont des figures mythologiques, car éternels, on les compte sur les doigts du Capitaine Crochet les héros qui vieillissent avec nous.

Les années passent mais ne semblent avoir aucune emprise sur eux, beaucoup de nos héros ont été ou sont le héros de nos parents, de nos grands parents .

James Bond

James Bond le charismatique
Daniel Craig dans le rôle de James Bond

Son flegme britannique, ses conquêtes aussi belles que dangereuses, ses voitures , ses costumes toujours impeccables. Mais aussi sa maîtrise du corps à corps, de l’humour noir font de James Bond l’archétype même du mâle alpha.

Qui n’a pas rêvé d’être Bond un jour ou une année entière? Lorsque Ian Fleming ancien agent secret du MI6 créa le célèbre agent, il ne se doutait pas que près de 60 ans après on en entendrait encore parler. En effet, les films sur l’espion britannique caracole à chaque sortie en-tête du box office. De par le monde, on parle d’une bondmania tant l’anti-héros fascine. Et je pense que cela n’est pas prêt de finir.

Sherlock Holmes

Benedict Cumberbatch dans le rôle du célèbre détective , à droite Dr Watson joué par Martin Freeman

Le comble pour un héros de la trempe de l’inspecteur Holmes est d’avoir autant de fans tout en étant misanthrope. Et pour cause, ceux qui connaissent Mr Holmes le savent: l’inspecteur est plus à l’aise lors de ses enquêtes qu’avec les gens. S’il existait, il enverrait promener sa horde d’admirateurs, soyez en sûrs.

On ne compte plus les adaptations issues de l’œuvre de Sir Conan Doyle. Que ce soit celles de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr dans le rôle-titre ou celles avec Benedict Cumberbatch ou la surprenante adaptation américaine dans laquelle ce cher Watson est interprétée par Lucy Liu !

Sherlock est une figure avant-gardiste dans l’ère du temps . Il est vrai que les scénaristes ne lésinent pas sur les moyens.

Indiana Jones

Indiana Jones et son inséparable Fedora

Allons cette fois ci de l’autre côté de l’Atlantique! Cap sur le Nouveau Monde avec l’archéologue le plus cool de tous les temps. Pour la petite histoire, Indiana Jones à pour père le père de Han Solo à savoir George Lucas. Le personnage se veut un hommage des héros des années 30. Lorsque Lucas songea à l’adapter il fit appel à son ami Spielberg. Ce dernier projetait d’adapter Tintin à la base avant de reporter ce projet. Il voulait aussi un personnage qui s’inspirait de 007.

D’ailleurs c’est pour cela que Sean Connery joue le père d’Indy dans un épisode. Il s’agit d’un clin d’œil.

A la différence de la majorité des héros Indiana Jones vieillit avec nous, Harrison Ford a d ailleurs déclaré que le héros mourrait avec lui.

Bien qu’il y eut différents interprètes dont une série qui n’eut pas le succès escompté, Ford demeure l’interprète principal du héros au Fedora sur grand écran quand 7 acteurs ont joué Bond !

Batman

Michael Keaton, le Batman de Tim Burton

Né de parents milliardaires, solitaire, philanthrope taciturne à la main leste et au caractère ombrageux Batman est le chouchou des fans de DC. Je vous vois venir mes chers lecteurs, mais non je suis désolé Batman n’est pas un super-héros. Le propre d’un super héros est d’avoir des “super pouvoirs”. Hormis le costume ridicule qui aurait sa place dans une soirée SM, Bruce Wayne en est dépourvu.

Il a donc bien sa place ici. Je ne sais pas pour vous mais Gotham même payé logé et nourri j’y vais pas moi. Je crois qu’en dehors du fait que le justicier masqué est charismatique, ce qui peut expliquer en partie son succès, est sa personnalité.

Aux antipodes d’un Superman lisse, humain, généreux et d’une extrême gentillesse, Batman lui use de violence plus que de raison, ne tue pas certes mais peut torturer. De plus, nous savons que la vengeance est ce qui a motivé le chevalier noir à endosser le costume de chauve souris.

Les acteurs se sont succédés avec le succès qu’on leur connaît. Mention spéciale à Adam West, Michael Keaton, Val Kilm…euh je veux dire Christian Bale et Ben Affleck avec lequel on a été sévère injustement . Aux dernières nouvelles Robert Pattinson endossera le costume du héros.

Zorro

Guy “Zorro” Williams tombe le masque

« Un cavalier qui surgit hors de  la nuit court vers l’aventure au galop. Son nom il le signe à la pointe de l’épée d’un Z qui signifie Zorro ». Cette chanson n’ne évoquera rien pour les plus jeunes d’entre vous. En revanche,pour ceux qui comme moi sont des enfants des années 80, Zorro à l’époque c’était le Ironman d’aujourd’hui. Impossible d’échapper au phénomène. Au carnaval, pour Mardi Gras, non Halloween ne serait pas encore exporté, il y avait plein de Zorro.

Magnifiquement  porté à l’écran par l’inoxydable Guy Williams dans la série éponyme qui doit beaucoup au succès du héros masqué. Puis par la suite par Alain Delon et plus récemment Antonia Banderas, Zorro a perdu un peu de sa superbe mais son ombre plane toujours sur les lettres géantes de Hollywood.

Un justicier vêtu de Noir richissime, bel homme, au charme magnétique combattant l’injustice dans la ville de LA. Cela ne vous rappelle rien ?

Bob Kane le reconnaissait lui-même, Zorro l’inspira grandement lorsqu’il inventa Batman. On doit au héros de Johnston McCulley de nombreuses adaptations plus ou moins réussies. Aujourd’hui encore, vous pouvez regarder un dessin animé éponyme.

Espérons qu’Hollywood dépoussière un peu le mythe Zorro pour nous proposer un reboot de qualité.

Hercule Poirot

David Huchet dans le rôle du plus grand détective belge

Certes, le patronyme est français mais ne vous y trompez pas le personnage est Belge. Hercule Poirot doit son énième renaissance à la réadaptation réussie du shakespearien Kenneth Brannagh. Inventé par Agatha Christie, il fut immortalisé par l’interprétation inspirée de David Huchet dans la série du même nom diffusée de 1989 à 2013.

David Suchet, l’emblématique ‘Hercule Poirot’

Contrairement aux héros avantagés physiquement, Hercule Poirot se distingue par sa petite taille, son embonpoint, sa calvitie adolescente et un style de dandy. Sans oublier sa célèbre moustache et son arrogance toute aussi légendaire.

Au vu du succès du film de Brannagh, attendez-vous donc à supporter la vue du détective belge à la moustache ridicule.

Maitre Yoda

Yoda, petit mais costaud!

Relativement bas de toiture (il mesure 66 cm !), de couleur verte et aux traits ingrats, le personnage créé par George Lucas n’en demeure pas moins l’un des héros les plus emblématiques qui soit. En effet. Yoda est un personnage phare de Star Wars. Ce maître Jedi émérite, manie les mots aussi bien que le sabre. D’ailleurs, non seulement notre Booba connu lui également pour son maniement des mots rend un vibrant hommage au gnome le plus célèbre dans un son sobrement intitulé…Maître Yoda, mais en plus il arbore un tatouage du Maître sur la main!

Il a beau ne jamais figurer au premier plan, son aura lui confère une place de choix. Respecté et craint, son dialecte consistant à inverser le sujet et l’objet a été source de détournements plus ou moins réussi.

Actuellement sur le net Baby Yoda que l’on peut retrouver dans The Mandalorian, série s’inspirant de l’univers de la célèbre saga a conquis le cœur des fans. Du coup, Disney ambitionne de préparer une série documentaire sur le personnage. A regarder cette magnifique série je vous invite.

Jason Bourne

Jason Bourne de profil
Son nom est Bourne. Jason Bourne.

Malgré une carrière foisonnante et des rôles mythiques, Matt Damon restera à jamais dans le cœur des fans Jason Bourne. Cet homme souffrant d’amnésie mais qui se souvient encore des endroits où frapper pour prendre le dessus sur ses ennemis. Bourne est pour moi un mélange de plusieurs héros.

Il a la froideur d’un Batman, l’aisance aux combats d’un Bond. Le côté fleur bleue d’un Indy et cette quête identitaire n’est pas sans rappeler celle de XIII le personnage principal de Jean Van Hamme et Willam Vance.

Jason Bourne petit frère ou fils des héros cités plus haut n’a pas à rougir de ses illustres aînés tant chacune de ses apparitions se ponctue par un énorme succès à la clé.

John McClane

John McClane & son fils

Yippee-ki-yay m*therfucker

Jamais au bon endroit au bon moment. Plus courageux et résistant que fort, plus malin que vicieux McClane a marqué de son empreinte l’histoire du cinéma d’action.  En effet, la série des Die Hard, (en particulier les trois premiers) réussit l’exploit de réconcilier succès critique et publique, chose rare pour un film d’action.

Quand je pense que Bruce Willis n’était pas le premier choix du producteur Joel Silver. J’ai du mal à imaginer Schwarzie qui refusa le rôle ou encore Clint Eastwood ou Charles Bronson dans le rôle du flic le plus malchanceux de New York.

Les scénarios bien écrits, les remarquables scènes d’actions plus spectaculaires les unes que les autres, l’humour pince sans rire et la décontraction de Bruce Willis sont autant d’ingrédients qui ont assis la série au panthéon du 7e art.

McClane c’est l’anti héros, l’anti Bond, bel homme mais s’habillant comme Mr Tout Le Monde. Il vit une relation conflictuelle avec son ex-femme et ses enfants. Il sort rarement d’une bagarre indemne, là où le brushing et le costume de Bond sont plus impeccables que la dentition de Tom Cruise !

Le dernier opus m’a laissé pantois. Hélas, ce sentiment est partagé par de nombreux aficionados de la série phare. Qui sait peut être qu’une série inspirée du flic le plus nonchalant de NY verra le jour.

Pour le grand écran, je me dis que c’est plié et rangé dans un tiroir de producteur prudent. Les Die Hard présentent un point faible de taille, qui pourra remplacer Bruce Willis ?

On retrouve le même problème avec le héros qui viendra conclure cette liste. Hunt. Ethan Hunt

Ethan Hunt

Hunt en pleine action

Pour la plupart d’entre nous Tom Cruise est Ethan Hunt.

Les plus nostalgiques ou geeks d’entre nous avons découvert Mission Impossible avec Peter Graves dans le rôle de Jim Phelps. Les cascades étaient moins spectaculaires, les déguisements kitsch ont un peu vieilli mais les intrigues et les personnages suffisaient à captiver des millions de spectateurs.

Quand De Palma décida de reprendre le flambeau de cette série mythique, Mission Impossible eut une seconde jeunesse. Tom Cruise dans le rôle d’Ethan Hunt permit de lancer une série de films pouvant rivaliser avec les Bond ou encore la série des Die Hard. Le succès fut tel qu’on compte un nombre important d’Ethan dans les écoles, collèges et j’en passe.

L’agent du MIF impressionne par son flegme, son endurance et son esprit d’équipe. En même temps qui se souvient d’avoir vu un film où Cruise ne court pas ?

Mais l’aspect le plus marquant de la série est sans aucun doute le fait que l’acteur réalise lui-même ses cascades ! A l’instar d’un Bébel ou d’un Jackie Chan, l’acteur ,connu pour avoir prêté ses traits à Aladdin, s’investit corps et âme et ce, au péril de sa vie.

Comme évoqué plus haut, Cruise prend de l’âge, dans l’esprit des téléspectateurs, Ethan Hunt et Tom Cruise ne font qu’un. Après Hollywood a plus d’un tour dans son sac, on pourrait être surpris qui sait ?

1 réflexion sur “Les 10 Héros les Plus Emblématiques”

  1. Ping : Les 20 Plus Belles Fusillades du Cinéma - K.B. DeMille

Laisser un commentaire