Le Cinéma d’Action Est-Il Mort?

L’heure est à la nostalgie. En parcourant les plateformes que sont Netflix, Amazon Prime et OCS, une question m’est venue à l’esprit et me taraude. Et si le cinéma d’action était mort ?

Triste constat lorsque l’on été biberonné aux Bruce Willis, Mel Gibson, Sly et autre Schwarzie dont je suis moins fan. Il y avait un réel scénario, un jeu d’acteur (euh quoi que pour le Governator)

L’Ombre de Jean-Claude Van Damme

Grand écart entre le grand écran et le petit écran

On peut dire ce que l’on veut sur le digne fils de Sartre, Hergé et Nietzsche. Je parle bien sûr de Jean-Claude Van Damme mais il savait nous entrainer dans ses films. Le scénario était aussi complexe que la table de 2, c’est vrai. Alors oui, certains ont mal vieilli, je vous l’accorde, “la plupart” me diront les uns mais on se surprenait à les regarder. Et aujourd’hui encore, les gens les revoient ou les découvrent.  J’ai essayé toutefois de visionner les derniers films des Muscles de Brussels, ce fut un exercice périlleux. Par contre, l’acteur sait verser dans l’autodérision, j’ai ouï dire que la série inspirée de sa vie est un “must”. Après tout, qui vivra, verra.

Fast & Furious, les clous de cercueil du cinéma d’action

Vin au volant: une image qui a encore de beaux jours devant elle…

Ne venez pas m’embêter avec vos Fast & Furious par pitié !

Je comprends l’engouement de la jeunesse de ce film. Pour les plus vieux néanmoins, cela s’apparente davantage à un plaisir coupable. Et pouvons-nous vraiment leur en vouloir ? Vin Diesel ne donne pas le lait ( *) et ses charmants collègues non plus. C’est simple: toutes les femmes sont des belles naïades et tous les hommes sont des Appolon. Il y a de la castagne, des cascades, des voitures qui volent et explosent, des méchants machiavéliques et charismatiques au possible mais hélas le scénario est prévisible comme le crochet gauche accompagné d’une grosse frappe en lucarne de Robben ! Trop de suites ont déja été mis en chantier et au vu du succès et de la manne financière que cela représente, ce n’est pas prêt de finir. (*) Expression camerounaise populaire signifiant faire preuve de grande générosité ou ne pas blaguer.

Scott à la Rue…

Mr Adkins sapé comme jamais…

J’ai bien essayé de donner sa chance à Scott Adkins, le nouveau Van Damme mais je n’accroche pas. Pour faire court, cela me fait le même effet que les derniers albums de Young Thug qui s’est inspiré fortement de Lil Wayne. Les productions sont entrainantes, la voix est originale mais il n’y pas d’âme. Les scènes de combat et les cascades sont spectaculaires. Scott a une vraie gueule de cinéma mais ne soutient pas la comparaison en termes de charisme quand on pense à son illustre aîné de Belgique.  Sa prestation du ‘méchant’ Russe face à Michael Jai White plus caricaturale qu’un sketch d’Yves Lecoq écrit par Bruno Gaccio m’a démontré les limites de sa palette d’acteur. En même temps, je l’aime bien Michael mais à part dans Spawn, je suis sur ma faim le concernant

Jason: Stats, âme?

Statham dans le grand bain avant les bains de foule hollywoodiens et les sirènes du succès

Que dire de Statham, qui si je m’en tiens aux dires de mon frère ne meurt jamais ? Tout commençait si bien pourtant pour cet acteur britannique que l’on découvrait grâce à Guy Ritchie dans Arnaques, Crimes & Botaniques et l’excellent Snatch. Snatch avec un Brad Pitt des grands jours. Je pense que la série des Transporteur initié par Luc Besson aura contribué à la fois à l’internationalisation de l’acteur mais aussi à ce qu’il tombe dans le jeu de la facilité sans jeux de mot. Car désormais, on en a oublié que l’acteur savait jouer la comédie. Il est ainsi devenu le chauve magnétique au flegme britannique qui tabasse tout le monde et s’en sort toujours indemne malheureusement. C’est efficace car cela marche, son compte en banque se retrouve garni mais le fan de la première heure est laissé pantois.

Brad ‘La Castagne’ Pitt

J’ai pris du plaisir à regarder Le Flingeur  même si le trop rare Ben Foster lui vole la vedette. Cela dit, au risque de paraître prévisible les films de Stallone, modèle revendiqué de Statham ont plus de gueule. Pourtant certains, il est vrai, ont mal vieilli.

Des Journées à se Refaire: le Cas Willis

Bruce Willis l’inoxydable

Les papys font de la résistance avec Bruce Willis en chef de file qui n’a plus rien à prouver mais qui doit se dissocier de certaines fréquentations. J’ai zyeuté quelques uns de ses films sur Amazon Prime, il nicolascage(*) assez méchamment et trop fréquemment. J’entends par là que ces films ne lui rendent pas du tout justice. Ironique lorsque l’on sait qu’il se rend souvent justice dans ses films. Mention spéciale aux films Red que je recommande vivement.

(*) Ai je besoin d’expliquer?

Liam, Gars Lâcheur!

Sir Neeson prêt à en découdre

Un autre papy en forme peut être intégré à la liste, l’immense Liam Neeson que beaucoup ont hélas découvert grâce aux Taken. Je n’ai rien contre cette série mais disons qu’un seul aurait suffi. Neeson a ensuite exploité le filon.

Cependant, s’il est convaincant dans le mésestimé Night Run, il est assez pénible dans Sang-Froid. Ce film étant à mes yeux un Taken se déroulant dans un endroit où la neige étend son manteau blanc. En revanche, dans Sang-Froid, il est cette fois-ci à la recherche du meurtrier de son fils, il me semble ! Vous aussi Sir Neeson vous comptez de nombreux classiques et films cultes comme John MacClane, mais n’allez pas ternir votre belle filmographie, vous avez joué Oskar Schindler sacrebleu, bon sang de Boumsong des bons soirs!

Le Seagal Ayant Castagné Tout L’Été se Trouva Fort Dépourvu Quand La Crise Fut Venue

Seagal a des fourmis dans les bras

Seagal je vous en supplie Mr, de grâce, arrêtez ! Hélicoptères noirs, chemise noir, 4×4 noir, queue de cheval noire, membres tordus avec des coups de plus en plus lents et précis dans des bars, restaux, cuisines, sous marins, salons.

Seagal dans ses oeuvres…

Mr Seagal il est reloooooou ce mec, il ne veut pas lâcher l’affaire. Les sourcils toujours froncés comme un jaloux des trains ou comme Vegeta. Il veut trop briser des os, casser des cous, tordre des bras, sectionner des articulations, déboiter des mâchoires, etc… C’est bon Tonton soufflez un peu, vous n’êtes plus crédible! Vous avez prix de l’âge, du poids (beaucoup) en plus. Vous avez fait le code GTA et quand vous flinguez, vous avez les munitions infinies et êtes à l’épreuve des balles comme Chow Yun Fat ou Robocop. Toujours dans des 4×4 noirs ou dans des hélicos .

Vous n’en avez pas marre que vos films ne passent que sur D8 ou RTL. Les gens ne vont jamais manger de pop corns sur grand écran dans une salle obscure devant vos films, ça vous soûle pas?! Noon?! Steven reposez vous, enseignez l’aïkido! Fondez des écoles dans le monde mais je vous en conjure, arrêtez vos massacres, ayez pitié de vous et de…nous.

Laisser un commentaire