10 Stars: Leurs Habitudes & Manies

10 Stars: Leurs Habitudes & Manies. La vie est un cycle perpétuel, un vinyle rayé qui tourne inlassablement. Nous avons tous nos habitudes, nos manies. Je veux dire par là que nous faisons des choses inconsciemment ou sciemment de façon répétée. Pourquoi les imitateurs font autant rire à votre avis?

Car ils grossissent le trait sur quelque chose que les plus observateurs et moqueurs d’entre nous ont remarqué chez quelqu’un . D’ailleurs, pour la plupart, ce sont des tierces personnes qui nous ont fait remarquer nos tics, nos manies.

Si vous êtes un fan du 7e art, vous avez sûrement remarqué que les acteurs nous ressemblent plus qu’on ne le pense. Après tout, ils sont humains, et comme nous ils aiment reproduire les mêmes choses. De toute façon, si ce n’est pas le cas, ce sera désormais chose faites avec cette liste sur les manies et habitudes de 10 stars de cinéma.

1) Al Pacino s’énerve & vocifère…

L’acteur italo-américain connu pour ses rôles dans des films tels que l’Enfer du Dimanche, La Recrue, et plus récemment dans la série Hunters où il incarne un chasseur de nazis aime hurler, laisser sortir sa rage et sa frustration. J’essaie de me rappeler un film où il ne crie pas. On dit que les gens petits de taille sont nerveux. Dans le cas de Mr Pacino l’adage se vérifie. du moins dans ses films! Je me demande aussi s’il n’est pas l’un des acteurs qui prononcent le plus le mot “f*ck”. Rien que dans Scarface, le mot est prononcé 207 fois.

2) Brad Pitt se goinfre

Figurez vous que c’est très tard que je m’en suis rendu compte. En effet, c’est en matant la série des Ocean de Steven Soderbergh que je me suis dit “Il y a un moment où il mange pas lui? Sandwiches, hot dog, hamburgers et j’en passe. De quoi crier à l’injustice. Il carbure à la malbouffe et a des abdos. Toi tu fais pareil, tu as le corps du bonhomme Michelin. Mais assez parlé, jugez plutôt par vous mêmes.

3) Will Smith court

Le Prince de Bel Air vivait dans une ville au nom prédestiné. La maladie d’amour court mais même elle souffle parfois laissant le flambeau à la haine bien plus résistante. Smith lui a sûrement couru avant de marcher. Il devait sûrement y avoir un tapis de course dans le ventre de sa mère. C’est simple dans Ali il court. Dans Ennemi d’Etat, il court. Dans Men In Black, dans A La Recherche du Bonheur: il court. Je peux en citer encore d’autres mais je vous laisserai le soin d’en rajouter dans les commentaires.

Je ne vois point d’autres explications. Vous réalisez qu’il s’agit ci dessus d’une première partie, c’est dire.

4) Nicolas Cage ouvre (trop) grand les yeux

Nul besoin d’être le plus grand fan de l’acteur très prolifique pour ne l’avoir remarqué. Cage aime trop ouvrir ses yeux comme un psychopathe, pleurer et rire de manière hystérique. Il s’investit corps et âmes dans chaque rôle. Regardez le dans le sous estimé film Les Associés dans lequel il joue le rôle d’un escroc doué bourré de tocs, par exemple.

Pour ma part, ses derniers films comptent pour du beurre. Selon l’aveu de l’acteur, l’appât du gain serait sa principale motivation. Le but majeur étant de rembourser des dettes acquises à cause d’un train de vie exubérant et onéreux et un agent peu scrupuleux. Cela fait peine à voir. Certes divertissants mais à 1000 lieues des classiques et excellents films de l’acteur de Leaving Las Vegas.

Toutefois, on pourra toujours se consoler avec ses bons films présents en grand nombre dans sa filmographie et esquisser un sourire à chacun de ses écarquillements de yeux. A côté de lui, le Loup de Tex Avery fait pâle figure!

5) Anthony Hopkins fixe du regard

Connu pour avoir prêté ses traits à Picasso, Hitchcock, Paul de Tarse, Nixon etc. L’acteur reste à jamais le Dr Hannibal Lecter. Alors, je ne sais pas si la scène où il somme Jodie Foster de se rapprocher de lui a joué dans sa carrière. Néanmoins, toujours est il que par la suite les réalisateurs conscients de ce regard bleu atypique et intimidant enchaîneront les gros plans fixes. L’acteur s’en donnera à cœur joie. Regardez Rite, Prémonitions et la série des Hannibal Lecter, vous comprendrez!

6) De Niro menace et se répète

L’acteur-fétiche de Scorsese que l’on a pu voir dans le rôle de Frank Sheeran dans The Irishman (disponible sur Netflix) menace souvent les mains aidant en bon Italien qui se respecte. Tout bon cinéphile qui se respecte a pu remarquer que De Niro fait ce léger hochement de tête étrange en levant les sourcils. Dans un nombre incalculable de films, on le voit aussi se répéter. Oubliez Jimmy Deux Fois, ce personnage-phare des Affranchis qui répétait tout deux fois,  faites place à Bobby (*) Deux Fois.

(*) surnom de Robert dans la culture anglo-saxonne au même titre, Jimmy étant le petit nom que l’on donne aux James et John

En même temps lorsque l’on joue des rôles de gangsters impulsifs aux nerfs fragiles, il est important de prévenir et de réitérer si besoin est pour éviter le bain de sang.

7) Samuel L Jackson jure comme un marin

Un autre Jackson célèbre vient compléter cette liste. L’acteur le plus rentable de l’histoire du cinéma a lui aussi ses petites manies. Une très vilaine hélas. L’acteur jure beaucoup. A côté Al Pacino est un enfant de chœur. Les rappeurs US ont donc de qui tenir. Ironie du sort, je pense qu’il s’agit de mon juron préféré également. En français, p*tain de m*rde ou enfoiré selon le contexte!

Ce mot a des significations diverses en anglais. J’ai le sentiment que moth*fucker est un nom commun, un adjectif, un mot fourre-tout. En effet, il peut être utilisé pour complimenter, comme marque d’affection, comme point d’exclamation etc. Bon quand Mr Jackson l’utilise c’est rarement pour jeter des fleurs. Je dirai que c’est plutôt pour envoyer des rafales de balles ou te faire ravaler ta fierté.

8) Tom Cruise court (lui aussi!)

Oui, Tom a d’autres points communs avec Will Smith autres que la popularité auprès de la gente féminine, les bains réguliers dans la Fontaine de Jouvence,  la Scientologie et avoir été l’acteur le plus bankable de Hollywood il fut un temps.  Tom aime le sprint, le marathon, la course à pied. Forrest Gump est un petit joueur à côté. Je pense que lorsque son agent lit un script, la première chose qu’il effectue avec son illustre client est de trouver les parties où Cruise doit courir. Donc, je me dis que lorsqu’il n’y a pas de courses effrénées, soit il y a négociation pour les rajouter, soit il y a refus.

On peut aisément penser que la course vers le peloton de tête du box office est le secret de sa longévité. En même temps, je ne sais pas pour vous mais je préfère quand il canalise son trop plein d’énergie en nous proposant des cascades de plus en plus spectaculaires ou des courses poursuite qu’en sautant comme une puce sur le canapé d’Oprah. Même les rumeurs à son encontre courent moins et font parfois des pauses.

Beaucoup prédisaient son inéluctable chute et pourtant l’acteur est toujours dans la course malgré les critiques et son obédience à la Scientologie.

9) Jean Dujardin hausse les sourcils

Jean Dujardin poses with the award for Best Motion Picture – Comedy Or Musical in the press room at the 69th Annual Golden Globe Awards Ceremony,

A l’instar d’un Ancelotti ou d’un Sean Connery dont il s’est librement inspiré pour son rôle d’OSS 117, Jean Dujardin fait danser ses sourcils sur la piste de son visage. Dans ses films, en interview, la souplesse des sourcils de James From The Garden n’est plus à démontrer. Les uns diront qu’il en abuse, d’autres se diront que c’est un tic. Vous avez aussi ceux qui diront qu’il se la raconte. L’intéressé lui dit l’utiliser quand la circonstance l’impose.

Je n’irai pas jusque là mais toujours est il que Loulou fait son petit bonhomme de chemins, étant passé de Nous C Nous à « L’Oscar du meilleur acteur est pour moi ».

10) Leonardo DiCaprio boit

Leo DiCaprio portant un toast dans le film le Loup de Wall Street de Scorsese

Nous avons tous en tête l’image du toast porté par l’acteur dans Gatsby de Baz Luhrmann. L’acteur est d’ailleurs connu pour son penchant pour la fête et les jeunes mannequins. Qui dit ‘fêtes’ dit boisson, cela va de soi. Mais là où DiCaprio étonne est qu’il réussit à poursuivre cette passion par le biais de l’écran également.

Ainsi, les spiritueux de toutes couleurs apparaissent au côté de l’acteur dans des verres de toutes les tailles et dans de films aux genres et époques divers et variés.

Il picole dans Aviator, tise dans Django Unchained, teste la force de ses poignets dans Titanic en compagnie de Kate Winslet, porte un toast dans Titanic et Gatsby, est alcoolique dans Once Upon A Time etc.

Laisser un commentaire